Discutons tard ce soir...

03 novembre 2006

[Ecologie] A Paris, un adjoint bien actif ! Trop ?

par Pio à 16:48

Cet article du Monde nous présente le personnage et l'action de Denis Baupin : adjoint au maire Delanoë, il a engagé de nombreux projets pour limiter la circulation à Paris, envers et contre tout et tous.
Travail remarquable, et qui seras sans aucun doute d'une énorme utilité, surtout si on lui laisse les marges de manœuvre nécessaires.

Cependant, cela me rappelle une conversation de début d'année avec Adrien : certaines associations, tout comme certains projets professionnels ou politiques, ne peuvent tourner que grâce au "sacrifice" de certains, qui y consacrent tout leur temps au détriment de leur vie privée (famille, loisirs, moral etc). Au long de notre formation INSA, combien d'ingénieurs ont par exemple dit en conférence "bon ben ma femme n'a pas supporté, on a divorcés", ou "mes enfants m'ont reproché d'avoir été un père absent"...

Est-ce à favoriser, à tenter d'éviter ?
D'un côté, y aurait-il autant de bonnes choses faites sur terre sans l'investissement massif de certains. Et le travail est une source d'épanouissement.
D'un autre côté, ne devrait-on pas privilégier en premier le bien-être de la personne, afin qu'elle puisse travailler plus "durablement", dans de meilleures conditions (stress, moral), et ainsi peut-être engendrer elle-même moins de souffrance dans son entourage. Et être ainsi peut-être encore plus épanouie, à long terme et avec un sentiment d'accomplissement.

PS : quand je dis "favoriser ou éviter", je respecte bien sûr la liberté de chacun de décider de sa vie et de ses priorités. Je dis ça pour éviter la réflexion classique "oui mais si ça leur plaît, pourquoi cherches-tu à changer quelque chose".
Je me dis plutôt : dans l'éducation à l'école/collège/université/études sup/..., on pourrait former des groupes de discussions pour ammener tout un chacun à réfléchir sur ce qu'il souhaite réellement et les implications de ses choix.
PS2 : j'espère ne pas trop vous choquer... surtout que c'est difficile à exprimer. A vos commentaires...

Libellés : ,

2 Comments:

  • Je partage la proposition de fin en PS.

    Après, il me semble que c'est vraiment à chacun de faire le choix de son équilibre entre famille / boulot / autres ...

    Ce qui me gêne dans ton angle "d'attaque" du sujet, c'est que ça ressemble plus à un conseil pour que le Monde aille mieux et soit plus équilibré. Même si je partage ta vision, je pense que nos choix se limite à la compréhension de ces choix.

    Si un individu n'est pas conscient de l'importance d'avoir une famille pour son propre équilibre, c'est par l'expérience qu'il le comprendra, il me semble.

    Un autre avis ? ;-)

    By Blogger Vincent BRYANT, at vendredi 3 novembre 2006 à 19:08:00 UTC+1  

  • Oui, un autre avis, un complément d'avis ;-)

    Faire cet équilibre ça s'apprend, et ça s'apprend déjà en expérimentant les excès.

    Faire cet équilibre ça s'apprend aussi en rencontrant des gens qui ont des positions très marquées ET qui nous influencent.

    Donc comme Vincent je crois que chacun peut être responsable de son équilibre, mais seulement à partir du momnet où il l'a appris (à travers des groupes de discussion comme Pierre parle, à travers des amitiés, etc.) ou expérimenté.

    Mais en fait, peut-être que ça s'organise tout seul, cette réflexion, dans la vie de chacun ?

    By Anonymous Papagrieng, at mardi 14 novembre 2006 à 12:49:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 
pacte écologique
Xiti, Analyse d'audience
marqueur eStat'Perso