Discutons tard ce soir...

07 mars 2007

[RSE] Dilemme du cadre socialement responsable

par Pio à 22:10

Une thématique à laquelle j'ai souvent réfléchi...

Un cadre (et plus généralement tout employé d'une entreprise) ayant des valeurs personnelles (éthiques, humaines, ...) peut être soumis à un conflit de valeurs avec son entreprise.
Par exemple, lorsqu'un supérieur hiérarchique lui demande de conduire un plan de licenciement massif. Ou encore, lorsqu'on lui demande de faire un choix ou un travail dont le cadre sait pertinemment qu'il va être néfaste pour l'environnement.
Dans certains cas sa responsabilité juridique pénale est même engagée.
Le dilemme se pose alors sur la réaction à adopter.

D'un côté, voulant être en accord avec ses valeurs, il voudrait s'opposer à la volonté de sa direction, voire démissionner. Il souhaiterait exprimer son désaccord et ne voudrait pas être responsable de ce qu'on lui demande de faire.

Mais d'un autre côté le risque est grand de perdre son emploi (chômage sans indemnités dans le cas d'une démission) et la crainte de ne pas retrouver de travail (ou de travail aussi intéressant ou valorisé) pourrait l'amener à se taire et à se sentir obligé d'agir à l'encontre de ses convictions. Il se peut aussi que son départ (ou simplement l'expression de son opposition) engendrerait de graves problèmes pour l'entreprise, et qu'il ne le souhaite pas.

Enfin, une pensée courante est "si ce n'est pas moi, de toute façon quelqu'un d'autre le fera"...
Ce genre de pensée est compréhensible bien entendu, mais c'est justement cela qui forge l'inertie d'un système et permet aux pires choses de se produire (pensez aux mêmes genres de pensées qui ont dû traverser l'esprit d'innombrables soldats et citoyens lors de la dernière guerre mondiale).

Donc, que faire ?


L'article de Novethic sur ce sujet nous informe que la CFDT-Cadres a mis en place une aide pour ce genre de situations :
  • une Démarche de discernement (PDF) pour les non-adhérents, qui permet de se poser des questions pertinentes afin d'avoir une meilleure vision de ses marges de manœuvres et de nos priorités
  • pour les adhérents, des conseils et une aide personnalisés

La CFDT-Cadres fait plus globalement partie d'un groupe, l'Initiative Internationale pour la Responsabilité Sociale des Cadres (IRESCA), qui oeuvre pour faire émerger la problématique et réfléchir aux actions à mettre en place.
L'IRESCA propose un Manifeste pour la responsabilité sociale des cadres (PDF), dont voici un extrait :
(...) rompre un double silence :
- celui des cadres en entreprises qui n’ont pas de réel droit à une parole différenciée et alternative, qui n’arrivent pas à risquer individuellement cette parole pour interroger les critères de décisions auxquelles ils n’ont pas toujours participé mais qu’ils sont souvent chargés de mettre en oeuvre. Les politiques des entreprises, le pilotage stratégique par les coûts, en particulier, induisent des contraintes que les cadres assument au prix de contradictions vécues individuellement. Ils sont conduits à faire des choix, entre la morale et le respect des ordres donnés, entre la sécurité et l’efficacité, entre leur conscience citoyenne, la prospérité de leur entreprise et leur avenir professionnel.
- celui des entreprises qui abordent très souvent la question de la responsabilité sociale dans leur politique de communication mais qui n’offrent pas, pour autant, à leurs cadres les moyens de l’exercice effectif de leur responsabilité professionnelle et sociale.


NB : le site de l'IRESCA nous apprend qu'un colloque sur ce sujet a eu lieu fin 2006 à... l'INSA de Lyon !

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 
pacte écologique
Xiti, Analyse d'audience
marqueur eStat'Perso