Discutons tard ce soir...

14 avril 2007

[Politique] Economie et environnement

par pgg.au à 13:21

En cliquant sur ces liens, vous (ne) pourrez (pas) lire deux articles de la Tribune de jeudi dernier dont je souhaite parler ici (suivant que vous êtes abonnés ou non ;-) )

"Le point de vue de... Christian Saint-Etienne - Les fondements d'une troisième voie pour la France"


"Le point de vue de... Marc Benayoun, Boston Consulting Group - Gaz et electricité: l'intérêt de la vérité des prix."

Il s'agit de deux articles qui sensibilisent de nouveau à l'importance d'une fiscalité croissante et progressive sur les énergies fossiles (pour comprendre ses principes - et l'internalisation des externalités, cliquez ici). Comme le montrent ces nouvelles références, cette mesure économique est une condition sine qua non pour la protection de l'environnement, et elle est plébicitée à l'heure actuelle par les personnalités ayant travaillé le sujet: Jancovici (Consultant en énergie), Hulot, Stieglitz (ex-directeur général de la Banque Mondiale, cf notre blog).

Citations:
  • En faisant la liste des dettes de l'état Français: "Notre dette écologique est encore plus dangereuse. Il faut donc introduire une taxation progressive des énergies fossiles afin qu'il en coûte moins cher de protéger l'environnement que de le polluer; et introduire une taxe carbone au niveau européen de façon pogressive".
  • "Cette taxe doit permettre de développer l'emploi en réduisant à due concurrence les cotisations sociales pesant sur le travail"
  • ...et dans l'autre article: "En maintenant des tarifs trop bas, a priori pour protéger le pouvoir d'achat, les pouvoirs punlics ne rendent service ni aux Français ni aux opérateurs énergétiques nationnaux"
  • "En révélant aux consommateurs les vrais prix de l'électricité et du gaz, les pouvoirs publics pourraient plus facilement engager des programmes de réduction de la consommation"
  • "A ceux qui ne voient pas l'impact environnemental d'une baisse de la consommation d'électricité en France, puisqu'elle est d'origine nucléaire à 80%, on peut répondre la chose suivante: une telle baisse permettrait à EDF de récupérer des capacités d'exportation. Or tous les pays vers lesquels la France exporte traditionnellement comportent dans leur mix énergétique une part significative de production d'électricité à combustible fossile"
Rappelons qu'une augmentation des taxes sur l'énergie fossile permet à l'état de trouver d'autres financements et d'éviter une augmentation des impôts provenant d'autres sources, telles que l'impôts sur le revenu, voire de le réduire.

Rappelons que Christian Saint Etienne, comme vous pourrez le lire sur Wikipédia, est diplômé de sciences économiques de l'ESC Paris, London School of Economics et de l'Université Carnegie Mellon; est membre du Conseil d'Analyse Economique du Premier Ministre, et du Cercle des Economistes (destiné à offrir une analyse au public de la pertinence économique des propositions politiques).

Rappelons aussi que cet homme est conseiller de Bayrou, Bayrou étant le seul candidat s'étant prononcé explicitement "pour" une fiscalité croissante et prévisible sur les énergies fossiles. Au grand dam des analystes environnementaux.

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 
pacte écologique
Xiti, Analyse d'audience
marqueur eStat'Perso