Discutons tard ce soir...

24 novembre 2006

[Société] La France vue d'un Russe

par Pio à 17:49

Je met cet article indiqué par Ludovic sur le blog, pour qu'on ait un espace de débat.
Article parlant de la vision d'un journaliste Russe sur la France, et de sa désillusion quant aux vieux clichés répandus sur les Français.

Mon avis, je le donne en commentaires.

Libellés :

6 Comments:

  • Eh ben dis donc l'article est trèèès tourné conservateur et limite xénophobe...
    C'est sûr qu'il est pas totalement faux ; so what ?

    Déjà, sur la désillusion : c'est clair que les français ne correspondent pas à leur stéréotype, tout comme les habitants de n'importe quel pays. Les stéréotypes ne reflètent jamais la réalité. Que cela déçoive est compréhensible mais ne me préoccupe absolument pas.
    Là où à la limite je le rejoindrais, c'est que je crois que les grandes villes occidentales et même mondiales se ressemblent de plus en plus, les particularités s'effaçant peu à peu. C'est en tout cas ce que j'ai constaté de mes séjours en Norvège et Irlande, et quelque peu lors d'autres séjours. Une grande ville ressemble à une autre grande ville.
    (Je crois que c'est Coluche qui disait "je suis allé en Grèce : les maisons blanches, les policiers qui circulent 4 par 4... puis en Allemagne : blabla (idem)... puis... etc etc" lol ;-) )

    Ensuite les critiques sur notre décadence (celles concernant la bouffe, les soldes...) sont tout simplement celles qu'on peut appliquer à la vie moderne. Eh oui malheureusement les fast foods et les bas prix commandent et de+en+ de gens adoptent des comportements fous et même inciviques. Ca ca me préoccupe, mais ca me semble être assez répandu dans le monde et en voie d'extension (jusqu'à la fin du pétrole bien sûr Vintz ;-p )

    Bref finalement l'article me semble assez... banal. Mais orienté.

    By Blogger Pio, at vendredi 24 novembre 2006 à 18:03:00 UTC+1  

  • Ok, peut-etre un peu banal mais ce n'est pas le premier article ou commentaire de se genre que je lis. En fait, j'ai l'impression que la France est décadente, non seulement d'un point de vue étranger mais aussi du point de vue des français.
    Ce qui me semble intéressant dans l'article c'est de dire que la France n'a plus d'identité culturelle. On copie des idées à droite à gauche mais nous n'arrivons plus à faire évoluer nos propre idées, de même pour la recherche.
    Vu de l'extérieur, je pense que le français est vu comme quelqu'un qui ne sait que se plaindre et râler. En bref, un faignéant.

    Sinon concernant, l'immigration et je crois que c'est bien le mélange des cultures qui fait que la France pourra trouver des idées nouvelles. L'auteur se base sur une vision fausse de la France : la France change tant mieux. Mais évolue-t-elle ?

    By Anonymous Billou, at lundi 27 novembre 2006 à 10:20:00 UTC+1  

  • Me permets une réaction violente.
    Attention : je vais crier : AAAAARRRG Mais quel est le stupid ???
    Question : Y a-t-il un amoureux de la France dans la salle ?
    Pensez-vous que la France va dévoiler son identité, son intimité, si vous voulez y voir que du Noir(s) ?
    Qu’attend le touriste de nous ? que l’on vive au temps de la douce France, rien que pour lui faire plaisir ? Je cite : Toutefois, de nos jours, cette Française ne sera pas forcément élégante. La véritable mode ne se dicte plus dans les boutiques, mais pendant les périodes de soldes des immenses centres commerciaux. Pendant des mois, les Françaises font le tour des magasins, essaient, choisissent. Le jour tant attendu des soldes, des foules de dames se massent devant l'entrée, et dès que la grille automatique commence à se lever, elles se glissent dessous avec des cris stridents, jouant des coudes pour se précipiter à l'intérieur du magasin et se saisir du vêtement qu'elles ont déjà essayé trois fois. Bien sûr, dans la précipitation, elles s'emparent de n'importe quoi, c'est la loi du genre, et il leur faudra porter cela pendant six mois, jusqu'aux soldes suivants.  « Au bonheur des Dames », Emile Zola 1840 – 1902. Les premières furies en grands magasins, c’était il y a plus de 100 ans.
    Au pied de la tour Eiffel, de jeunes gens à la peau sombre jouent au foot. Ils portent tous des maillots estampillés du nom des héros de la France d'aujourd'hui. Ils peuvent ignorer l'existence de Jeanne d'Arc ou d'Antoine de Saint-Exupéry. Leur histoire, leur légende, ce sont Zidane, Henry, Lizarazu, Thuram, Dessailly.  Parce que en Russie on joue encore à la marelle aux sons de Nicolas II ??
    Quant aux influences étrangères (automobile, mode), il faudra se rappeler qu’on a construit l’europe et un monde international et que c’est la raison pour laquelle on mange autant du Merco que du renault. Je m’abstiendrai sur le dur problème du voile, des enfants basanés du foot, ou des vendeurs sous la tour eiffel ce n’est pas un sujet que l’on peut clore en trois mots, et pis ne sera bientôt plus d’actualité grâce à notre ami Sarko et ses charters ; les russes pourront revenir nous voir manger des grenouilles en toute quiétude.
    Oui, la France change, elle n’est pas restée médiévale, nous aussi on surfe sur internet et des fois on mange un sandwishe sur le pouce. Alors, ouvrez vos yeux, votre âme, et découvrez la France, elle est restée encore française. Paris est encore une ville magnifique et le restera. Si vous ne vous en sentez pas le courage, on a encore divers Amélie Poulain etc pour vous faire rêver.
    Bref, je fais certainement un peu extrémiste dans mes propos mais, entre nous, iriez vous encore visiter l’Allemagne de Heidi, le Moyen Orient des contes des mille et une nuits, l’Italie de Shakespeare (Romeo & Juliet, j’entends) etc etc ?

    By Anonymous Céline, at mercredi 29 novembre 2006 à 10:54:00 UTC+1  

  • Merci Céline ! :-)
    Ca fait plaisir, c'est un peu ce que j'avais voulu dire. :-)
    Avec qq préoccupations de plus, toutefois.

    By Blogger Pio, at mercredi 29 novembre 2006 à 21:29:00 UTC+1  

  • Bonsoir à tous,

    histoire de tenter une synthèse un peu facilement, je vous invite absolument à la lecture de l'avant-dernier Enjeux Les Echos (http://www.lesechos.fr/enjeux/hors-serie/accueil.htm) c'est, à mon sens, un excellent bilan des atouts et faiblesses de notre Nation que je rêve un jour porter la révolution éco-libérale ou capitalisquement durable pour les initiés.

    By Blogger Vincent BRYANT, at jeudi 7 décembre 2006 à 23:09:00 UTC+1  

  • Bien d'accord avec toi Céline sur cette analyse un peu courte de notre pays.

    En revanche, j'ajouterai un bémol, on a en effet été le moteur de l'Europe mais aujourdh'ui on est aussi le je joint de culasse défectueux.

    Si si ma culture mécanique dépasse aussi les roulements de trotinette ... :-)

    By Blogger Vincent BRYANT, at jeudi 7 décembre 2006 à 23:12:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 
pacte écologique
Xiti, Analyse d'audience
marqueur eStat'Perso