Discutons tard ce soir...

07 août 2007

[Env-Conso] Les pénuries (lait,...)

par Pio à 19:23

Cela fait la Une des journaux, actuellement des pénuries se font sentir sur les produits laitiers, avec des conséquences sur leur coût pour les industries et les consommateurs. Ce serait entre autres dû à l'augmentation forte de la demande des pays émergents, dont le niveau de vie augmente. La pénurie rappelle la tendance déjà observée avec les céréales, l'acier...

Cela est très intéressant : quelles que soient les raisons aux pénuries actuelles, elles sont révélatrices de plusieurs tendances et réalités que l'on avait du mal à appréhender, tant elles semblaient lointaines :
  • la finitude de notre planète : la quantité de terres agricoles n'est pas extensible à souhait, elle est déjà importante compte tenu du besoin de surfaces à des fins d'habitation, et de conservation indispensable de milieux naturels (forets,...). Ajoutons à cela l'orientation que prennent de nombreux pays pour développer les bio-carburants ce qui utilisera une partie des terres cultivables, et nous comprenons que nous risquons fort d'être confrontés à d'autres pénuries ;
  • la pression que l'homme exerce sur son milieu : les océans se vident, les terres s'épuisent, nous sommes au début d'une extinction de masse des espèces vivantes, l'eau potable commence à se raréfier...
  • les nombreuses interactions entre pays : eh oui, les pays émergents s'enrichissent, leur niveau de vie augmente doucement, et leurs populations adoptent les mêmes comportements et habitudes que celles des pays riches. Ce qui a des impacts sur l'offre et la demande en produits de base (et donc sur leurs coûts), et aussi sur le coût général de notre vie : n'oublions pas que notre pouvoir d'achat est directement lié aux coûts de production réduits dans les PVD ; augmentation de leur niveau de vie => augmentation du prix des marchandises qu'ils produisent => augmentation du coût de la vie chez nous ! Beaucoup râlent, mais nous avons -pour la plupart des Français- encore la chance d'avoir un budget mensuel bien supérieur au nécessaire "vital" (logement-nourriture-vêtements).
    Il est aussi intéressant de noter que l'évolution des pays émergents nous met en face de nos excès : il ne pourra y avoir assez de viande pour que tous les humains consomment comme les Français, ni assez de pétrole, ni assez d'eau, etc.
  • les futurs problèmes pour nourrir 6 milliards d'humains (ou davantage si la population continue à augmenter, ce qui n'est cependant pas certain à moyen terme) : les pénuries se font sentir alors que le pétrole est encore assez disponible pour faire de l'agriculture intensive (sous forme d'engrais, pesticides) et transporter les denrées sur des milliers de kilomètres, et que les bio-carburants n'en sont qu'à leurs débuts. Les OGM ne se sont pas révélés une réelle solution pour augmenter les rendements, et semblent avoir d'autres conséquences problématiques.
    A moins d'un changement de notre alimentation, il est probable que d'autres pénuries importantes apparaîtront dans les années à venir.

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 
pacte écologique
Xiti, Analyse d'audience
marqueur eStat'Perso